Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faire renaître ma créativité

 

Il est temps.

Il est temps d'être qui je suis, un esprit créatif, doué pour mettre en mot l'imagination de mon âme.

Écrire est un formidable outil pour communiquer mes idées, alors je m'y remet, je remets en route mes doigts courant sur le clavier, je laisse partir, je laisse fuser, je laisse l'esprit imaginer ce qu'il ne sait pas encore, en sentant les prémices du renouveau.

Il en passe par un sevrage de ce qu'on pas obligé à prendre, contre ma volonté.

Rien ne pourra m'empêcher d'être moi, d'être l'homme que j'étais encore il y a 3 mois, un jeune homme quarantenaire, paraissant dix de moins, pétillant de vie, sourire au coin des lèvres, bonne humeur communicative.

J'ai entrepris le sevrage, j'ai baissé, j'y vais progressivement, et voilà que mes émotions reviennent petit à petit, que mon sourire est plus vivant, que l'envie de revivre ma vie renaît, que mes pas glissent enfin de nouveau sur les dancefloor, que ma musique interne redémarre.

J'ai été abusé par ma propre famille, anéanti deux longs mois au fin fond des couloirs d'un hôpital, laissé pour compte sans possibilité de revenir dans mon département.

Le temps a passé, j'ai fini par pouvoir rentrer, recommencer un semblant de vie, puis une vie, puis le renouveau de la vie, battant, toujours.

Ma créativité revient, mes idées étaient juste enfouies, elles sont là, présentes, prêtes à reprendre leur forme, se diffuser comme avant.

Je sens cette créativité, je la sens qui va se décupler, se concrétiser, reprendre son cours, par l'écriture, par l'émotivité, la joie, l'envie d'être.

Je suis ce Michaël, celui que mes amis ont aimés, celui que mes amis ont fini par détester, celui que mes amis si proche fut un temps, ont abandonné. Mais je reviens, encore, toujours, présent.

Je ne resterai pas indéfiniment sous médicament, je n'en ai pas besoin, c'est un leurre, une camisole castratrice, imposé par des gens qui ne me connaissent pas.

La vie reprend, toujours, dans sa répétition.

Les poèmes vont renaître, les mots évacueront les maux, les mauvaises herbes, le terrain vague sera défriché, afin d'y planter un nouveau jardin.

L'histoire continue.

 

 

Michaël

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Michaël Potier

Michaël Potier, jeune quarantenaire, écrivain et rêveur, humain et chercheur, Médium et hypnothérapeute, né au printemps de l'année 1977 en Haute-Savoie. L'écriture est l'un de mes talents.
Voir le profil de Michaël Potier sur le portail Overblog

Commenter cet article