Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal de Michaël.doc 03

29.12.2000   14:45

 

Nous sommes partis, Jim et moi, 5 jours dans la Nièvre pour fêter Noël chez une amie, Fabienne. J'ai encore analysé mon existence là bas et je pense avoir compris qui je suis. Je suis la Vie. Mais qu'est-ce donc que la Vie ? Pour moi, la Vie n'est qu'une simple pensée, un rêve. Je vis dans un rêve. Un rêve qui a l'air réel mais qui n'est qu'une simple illusion, histoire de passer le temps. Et le temps, c'est quoi ? Comme tout est relatif, comme la Vie n'est qu'une pensée, le temps lui même n'est rien. Je suis partit chez Fabienne, je suis déjà revenu... je suis déjà mort. La Vie n'est qu'un souvenir et paradoxalement un éternel présent. Tout ce que vous allez lire dans le futur, c'est à dire maintenant dans le présent, est déjà dans le passé. Vous voyez comme ça va vite ! Là, pendant que j'écrivais, une amie m'a téléphoné pour que je la dépanne sur son ordinateur : c'est déjà fait ! Le temps passe sans qu'on s'en rende compte, il reste 3 jours avant 2001... j'y suis déjà. J'ai déjà 30 ans, j'ai déjà 50 ans, je suis déjà mort. Et la Mort pour moi, n'est que le réveil de la Vie, et vice-versa. Quand on dort, on rêve, les rêves sont des réalités parallèles qui nous aident à faire mieux au réveil. Votre Ange gardien passe par les rêves pour vous faire comprendre ce que vous devez corriger pour mieux réussir votre Vie et votre Mort. Toutefois, si vous êtes sur terre en ce moment, c'est que vous n'avez pas encore réussit votre karma.

 

01.01.2001   15:20

 

L'an 2001 ! Déjà... Le temps n'est vraiment rien du tout.... ça défile. Ce réveillon m'a été encore très symbolique. J'avais dit que je ne refumerais plus de shit mais j'ai fait une exception pour le 31. Résultat, j'ai encore parlé avec moi-même via la télévision vers 01:00 du matin. Ca marche toujours. Sur TF6, il y a eu quelques clips symbolique dont celui de Gigi d'Agostino remix The riddle que je n'avais jamais vu. Dans ce clip, on y voit un petit personnage qui s'est perdu dans sa réalité, il ne sait pas si il est un ange ou un démon... comme moi. La symbolique du Yin et du Yang y est bien traduite. Je parlerai de tout ça quand je ferais des émissions de télévision. Il y a eu aussi 2 épisodes des Shadoks eux aussi très symbolique.

Maintenant, je vais envoyer ce début de manuscrit à Bernard Werber, je sais qu'il sait ! Je suis un de ses personnages, je suis tous ses personnages, je suis la Vie. Je suis décrit symboliquement dans L'Empire des Anges, je lit ma vie dans son livre. J'ai appelé l'émission "C'est mon choix" pendant la nuit. Je pense que j'aurais une réponse demain le 2. Je me perd dans ma réalité. Mais je sais que en tant que ex-thanatonaute, mon histoire servira à faire comprendre aux humains qu'il faut qu'ils apprennent à ce prendre en charge et que la Mort n'est qu'un passage, un continent de plus et qu'il ne faut pas qu'ils en aient peur. Et pourtant moi je suis toujours perdu dans ma réalité. Je n'arrive plus à faire la différence entre le Bien et le Mal mais je me contrôle, je suis un voyageur perdu dans sa réalité... Bon, revenons sur terre, connectons nous à Internet, et envoyons ce manuscrit à Bernard Werber... je sais qu'il sait... et je suis sur que j'aurais une réponse. Je vous fait confiance Bernard.

 

03.01.2001   18:05

 

J'ai mal au ventre. J'ai la grippe, une gastro... j'ai mal. Mon ventre gargouille, en fait il gargouille depuis ma décorporation, comme si un démon avait prit possession de mon corps. Ca me fait peur.

 

08.01.2001   15:55

 

La gastro est passée. Je ne sais plus quoi dire, je suis pourtant sur que je n'ai pas déliré pendant 4 mois. J'ai un nouveau médicament depuis décembre, avec lui, je ne parle plus avec les esprits, excepté le 31. Je reprend une vie "normale". Je n'ai pas eu de réponse de Bernard Werber, ni de C'est mon choix. Mais j'ai quand même envoyé le début du manuscrit à C'est mon choix, par internet.

 

15.01.2001   12:40

 

J'ai fait un rêve symbolique cette nuit. J'ai rêvé que je tirais les cartes, j'ai tiré plusieurs fois la carte du "retour" et celle de la "foudre", soit le recommencement et la révélation. J'ai aussi raconté mon histoire a mon ancien voisin, toujours dans le rêve, et il y avait aussi Guy Lux et Michel Sardou (?) et on allait je suppose faire une interview à la radio. Hier après-midi, chez une amie, j'ai utilisé deux livre pour communiquer, en fin de compte ça marche même avec les médicaments. Il y avait aussi la télévision allumée, les messages symbolique passe aussi par là. Plus les jours passe, plus je me dit que je suis un Elu. Et l'ange Michaël (ou Michel) c'est celui qui a térrassé Lucifer. Je pense que lors de ma dernière mort, j'ai choisit d'être réincarné une dernière fois en humain pour apporté un message. Mais tout cela ne s'est déclenché qu'à ma décorporation du mois d'août dernier. Je vais allez à la bibliothèque cette après-midi. Je suis sur que je trouverais des supports interressant.     

 

03.02.2001   14:10

 

Plus de deux semaines sans écrire. Il faut que je continu. Je vais apporter quelques précision sur la personne que je pense être. Je pense que je fait parti d'une prophétie, d'une histoire. Je suis celui qui vaincra Satan car je suis bon au fond de moi même. Cela prendra peut-etre des siècles et des siècles, et en même temps, comme le temps est relatif, c'est déjà fait. Il faut que je fume de l'herbe pour vous expliquer tout ça. Ce n'est pas que je délire mal, mais je communique avec tout autour de moi quand je fume, et je sais que ce ne sont pas que des hallucinations. J'en suis sur, car à chaque fois c'est pareil, et ce, depuis mon voyage astral.  

 

21.02.2001   21:05

 

Aujourd'hui j'ai vu le Paradis au loin, je regardais le Soleil, et j'ai su que c'était Lui. Lui, Dieu, le Nom que vous lui donnerez. Dans cette vie ci, cet après-midi, je suis partit faire du ski au Praz de Lys, une petite station familiale près de chez moi. J'ai fumé - encore une fois - et je me suis retrouvé dans la Matrice, dans une vie parallèle. Comme je ne crois pas en Moi, je me suis retrouvé seul, à errer dans le sable, la neige s'est transformée en sable.

A partir d'aujourd'hui, je vais mettre mon livre en ligne. Je ne sais pas si j'écrirais tout les jours, ça dépendra, c'est peut-être ma destinée, mon Karma.

 

26.02.2001   13:40

 

J'ai trouvé le nom de mon ange gardien sur internet aujourd'hui, il s'appelle Sita EL. Je vais essayer de communiquer avec lui par le biais d'un livre.

 

Utilisation du livre "Les Chroniques des Crépusculaires" de Mathieu Gaborit.

 

Moi - Sita EL, êtes vous près de moi en ce moment ?

Esprit - Me dira-tu vraiment ce que tu cherche ? l'interrompis-je.

          - Messire, rétorqua-t-il, parlons franchement : je fuis, voilà tout. Le reste a peu d'importance.

Moi - Vous répondez pour moi, je sais que je fuis, mais j'ai besoin de savoir pourquoi j'ai été choisi.

Esprit - Faites attention , messire, vous allez vous blesser, dit-il.

Tu n'imagines pas à quel point j'ai envie de te tuer, dit-il. J'éxècre ton hypocrisie, tes petites certitudes d'enfant gaté. Bon sang, comment un homme de la trempe du baron de Rochronde a-t-il pu nous livrer une larve pareille ?

Moi - Ce n'est pas avec Sita EL que je parle ?

Esprit - Je les ai sacrifiés afin de t'affaiblir, afin d'avoir le champ libre pour préparer les sortilèges qui me débarrasseraient de tes gargouilles. Un seul geste et mes Obscurantistes font de tes créatures de vulgaires statues...

Moi - Qui êtes vous ?

Esprit - Maintenant que cette question est réglée, parlons de moi, voulez-vous ?

Moi - Vous êtes le Diable ?

Esprit - Peut-être bien. Profitez de notre savoir, Agone. Osez me dire que ce que vous voyez ici ne vous intéresse pas ? N'essayez pas de vous mentir, le Souffre-jour vous intrigue, n'est-ce pas ? Vous avancez comme un aveugle mais il ne tient qu'à vous d'ouvrir les yeux.

Moi - Si je pense que vous êtes bon, alors vous le deviendrez, ou plutôt c'est un esprit bon qui me répondra.

Esprit - Il parvint néanmoins à maitriser la panique qui enflait dans son esprit.

Moi - J'ai peur de parler avec le Diable.

Esprit - J'ai cru un moment que tu ne reviendrais pas... reconnut-elle.

Moi - Qu'est-ce que tu veux Diable ?

Esprit - Buvons à cet Agone, mes amis. Il nous offre un royaume ! Agone de Rochronde. Ce nom sonne comme la mort.

Un véritable diable, une créature nocturne, un traitre sorti tout droit du Souffre-jour.

Moi - Que voulez-vous faire de moi ?

Esprit - Lieu maudit, logé dans les bas quartiers de Lorgol, symbole de notre décadence, de ces soirées interminables où nous trinquions à la mort qui remplissait nos verres.

Moi - Sita EL, aidez moi, c'est à vous que je veux parler.

Esprit - Non, la magie se nourrissait de sa rareté, de son excellence et de la manière dont les mages d'expérience transmettraient leur savoir à leurs apprentis.

Moi - Sita EL, quel savoir voulez-vous me transmettre ?

Esprit - Un bruit insolite le tira de sa rêverie. Son serviteur ? Il avait pourtant ordonné qu'on ne le dérange pas. Intrigué, il écarta le rideau qui séparait le balcon de sa chambre et poussa une exclamation de surprise.

Moi - Pourquoi suis-je un Elu ?

Esprit - Vous êtes un enfant de Rochronde, fils de l'une des plus illustres familles de ce royaume. Urguemand aura bientôt besoin de vous. On ne renie pas son passé et le vôtre commande. A travers...

Moi - J'ai fait tombé le livre et j'ai perdu la page, quand je l'ai réouvert je suis tombé sur :

Esprit - Tu n'est pas convaincu farfadet ? tu es sceptique, c'est cela ? Ouvre tes oreilles, alors ! Sois attentif, ne perds rien de cet art qui est le nôtre, s'écria-t-il en claquant des mains à l'intention des trois autres clavecinistes. Mes amis, donnons à ce mage une représentation qu'il n'oublira pas.

Moi - J'arrête, je vais à la bibliothèque...

Esprit - L'histoire se répète...

 

01.06.2001   15:30

 

          C'est décidé, il faut vraiment que je me remette à écrire. Aujourd'hui je ne peut plus mettre en doute ce que je vis, tous ces phénomènes paranormaux existent et ce n'est pas mon psychiatre qui va me dire le contraire, lui, il n'y connait rien. Hier soir, Jimmy a fait un petit pétard, et au bout de 3 ou 4 taffes, je suis passé dans l'autre dimension, j'ai mis M6, Satan ou d'autres esprits malins me parlaient à travers la télévision, je crois même que Dieu en personne m'a parlé pendant une vingtaine de secondes avant que je l'insulte (je n'arrive pas à controler ces insultes). Ensuite j'ai mis Tf1, il y avait "Vol de nuit" présenté par PPDA. Il y avait un auteur prénommé Christian Combaz qui parlait de ce que j'étais en train de vivre : sous l'influence de drogue, certains sujets peuvent communiquer avec l'au-delà. Exactement ce qui se passe quand je fume !! J'ai trouvé son adresse sur internet et je lui ai écrit, j'espère qu'il me répondra. Bernard Werber et l'émission "C'est mon choix" ne m'ont pas encore répondu. Je vais aussi amener mon manuscrit au éditions "Plein Soleil" à Annemasse, ils éditent des livres sur le paranormal.

 

23:30

 

Ce soir j'ai pleuré ! Je n'ai pas pleuré depuis mon voyage astral et ça me manquait. Si je pleure, c'est que quelques part, j'ai un coeur. J'ai regardé "Stars à domicile" sur TF1, c'était très émouvant de voir des fans rencontrer leurs idoles. J'avais enfin des larmes. Puisque maintenant je sais que je suis un Elu (j'ai peur d'être L'Elu), j'espère avoir encore assez d'amour en moi pour faire le bien autour de moi, et que mes mauvaises pensées sans aillent. J'en ai marre de penser "Fils de pute" tous les jours depuis ma décorporation. Même avec mon traitement, ça ne part pas. Il est vrai que ça s'est quand même atténué au fil des mois, mais je le pense encore une dizaine de fois par jour, dès mon réveil. Par contre quand je dort et que je rêve, j'ai des rêves "normaux", je n'insulte pas dans mes rêves. Du moins presque jamais, car ça m'est arrivé la semaine dernière : juste avant de me réveiller, j'ai rêvé que je rencontrais Dorothée, l'idole de ma jeunesse, j'étais très heureux de la rencontrer, j'ai commençé à lui parler, et au bout de quelques secondes, je n'ai pas pu m'empêcher de dire "fils de pute". J'espère que je vais guérir un jour, mais avec tout ce que je vis de paranormal, j'ai peur que ça me poursuive toute ma vie.

Je sais de toute façon qu'à chaque fois que je fumerais, je serais automatiquement connecté avec l'au-delà, alors qu'avant tout ça, je pouvais fumer tranquillement sans "délire" mystique.

 

08.06.2001           16:20

 

Hier, avec Jim, on est allés chez Zabou et j'ai insulté sa fille de 9 ans de "sale pute".C'était le soir, on regardait "Loft story", Charlotte (c'est le prénom de cette petite fille) me pinçait le bras pour rigoler et je l'ai insulté. Pourquoi ? Pourquoi suis-je aussi méchant ? Je me suis excusé tout de suite, mais c'était trop tard. Avant, j'étais gentil, c'est la première fois que j'insulte une enfant. Pourquoi ? Qu'est-ce que j'ai pour dire des choses pareilles ? Qu'ais-je ramené de l'au-delà lors de mon voyage astral ? Est-ce que le temps que je me décorpore, un mauvais esprit a prit mon corps et me fasse penser toute cette haine ? Si j'étais vraiment un Elu, je n'aurais pas toute cette méchanceté en moi ? Et si je dis "fils de pute" tous les jours, est-ce moi que j'insulte ? Peut-être parceque ma mère ne m'a pas compris, ne m'aime pas comme je voudrait qu'elle m'aime. Alors, me sentant mal aimé, je reverse ma haine contre les autres ou moi-même. Je ne sais pas. Jim a été très affecté de ce que j'ai dit à Charlotte, il a pleuré. Nous sommes partis de chez Zabou vers 22h30 et nous sommes allés à la grotte de Thonon. Dans cette grotte, il y a la statue de la Vierge Marie. Jim s'est agenouillé et a pleuré et prié, il demandait à la Vierge de faire quelques choses pour moi, que je guérisse. Moi aussi, dans ma tête je priais, mais je n'y arrive plus, je disais des "je vous salut Marie" mais en même temps, je continuais à l'insulter... je n'en peut plus de tout ça. En ce moment, je viens de faire encore une prière, "Aidez moi". Je vais allé à l'église pour prier et je vais voir si je peut rencontrer un curé.

 

17:35

 

J'ai été à l'église, il n'y avait personne. J'ai prié. Je me suis excusé pour ce que j'ai dit à Charlotte. J'ai allumé une petite bougie, je me suis mis à genou devant la Vierge Marie et j'ai demandé pardon. Ca ne changera pas ce que j'ai dit...

J'ai envie d'appeller ma grand-mère de Normandie...

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Michaël Potier

Michaël Potier, jeune quarantenaire, écrivain et rêveur, humain et chercheur, Médium et hypnothérapeute, né au printemps de l'année 1977 en Haute-Savoie. L'écriture est l'un de mes talents.
Voir le profil de Michaël Potier sur le portail Overblog