Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je m'en sors toujours :)

La vie reste un vrai parcours du combattant, avec ses joies et ses peines, ses rencontres, ses amitiés, ses séparations aussi, mais toujours pour une avancée, quoi qu'il arrive.

Je crois à la vie, je crois aux karmas, je crois aux épreuves, et bien sûr à  toutes leurs solutions, résolutions et évolutions. 

J'ai enfin réussi à faire comprendre à mon psychiatre que je n'étais pas un cobaye à piquer tous les mois, les injections sont donc terminées. Il me passe à l'abilify, j'accepte encore plus ou moins, mais soyez sûr que j'arrêterai, tôt ou tard. Je ne me laisserai pas faire, c'est une de mes devises, et ce depuis plusieurs années.

Ce mardi j'ai eu un entretien avec un thérapeute spécialisé dans le haut potentiel. De l'écoute, de l'échange, des énergies, du dialogue, de la compréhension, une oreille alternative à la psychiatrie.

Je sors de l'hôpital d'ici 15 jours, j'ai trouvé une colocation avec un mec super sympa, et un ami s'occupe de me retrouver une petite voiture d'occasion. Une autre amie se charge de me refaire mon cv et nous collaborons à la rédaction de lettres afin que je retrouve un job rapidement, dans la vente. Je vais reprendre ma vie sereinement.

Je ne dis pas qu'un traitement n'a pas sa place, mais il n'a pas sa place à vie.

Je ressens le monde différemment des normaux pensant. J'évolue à la fois sur le plan terrestre, mais aussi aux différents plans spirituels, et rien n'empêchera cette évolution.

Nous ne sommes pas juste  de la chair avec un cerveau qui finira par mourir, nous sommes fait de lumière et d'éternité, de vie et d'infini, d'amour à répandre continuellement.

Le parcours ne s'arrête donc pas, il a été mis en pause quelques mois, je repars de plus belle, je reprends l'écriture, les idées reviennent, le traitement est moindre, je l'arrêterai prochainement, progressivement.

Pour faire un peu d'humour, ce qui me fait rire dans mon entourage, c'est que je sais très bien que ce dernier me lit, qu'il parcourt mes différents posts sur facebook, que mes écrits, mes chansons, mes poèmes, mes analyses, tout ce genre de choses l'interpelle. Et, bizarrement, la grande majorité de cet entourage ne relève que la partie où je dis "j'ai pas besoin de psychiatrie", le reste ils ne m'en parlent pas. Il faudrait écouter non-stop la science infuse des molécules neuroleptiques, afin que je sois cadré tout le restant de mon existence. Allez vous faire...

On ne donne pas des traitements dangereux pour le système de la pensée éternellement. On n'oblige pas un être à devoir subir un avis tranché directement par une personne qui ne fait pas un minimum de psychologie et qui s'en tient sans arrêt à donner quasi de force des médicaments lourds de conséquence. Ces médicaments sont comme de la chimie Bayer Monsanto !

Je finirai thérapeute, prof, comédien, masseur, politicien, manager.

Je ne cherche pas la reconnaissance pour être reconnu, je cherche une reconnaissance pour être libéré.

J'ai des dons à continuellement faire évoluer, dans les énergies spirituelles, dans la compréhension des enfants, dans le développement personnel, dans l'hypnothérapie, dans le spectacle, dans les massages bénéfiques aux corps, pour un monde capitaliste qui doit s'auto-arrêter, pour donner des conseils afin de changer la planète.

On ne peut pas continuer à foutre en l'air l'humanité, si nous ne changeons pas, la fin sera proche, et tu le sais très bien. 

Le monde est en évolution, le crash est imminent, il va avoir lieu, il faudra tout changer dans la catastrophe.

Personnellement j'y suis prêt, depuis longtemps.

Je sors donc de l'hôpital sous peu, c'est  ma dernière hospitalisation, je ne reviendrai pas à l'epsm, ni dans aucun autre hôpital psy.

Je continue à prendre le bon chemin, je foule la terre, je me prends parfois des feux rouges, quelques accidents de la route, mais il y a toujours une main qui se tend quelque part, une aide, une assurance, tout repasse au vert, à chaque fois.

Michaël Pinson dort toujours un peu, mais il se réveille toujours aussi :)

Mon esprit sera toujours bienveillant, consciencieux, fait pour faire avancer les consciences, toujours.

Je vous souhaite une belle fin de journée, et un bon éveil.

Michaël

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Michaël Potier

Michaël Potier, jeune quarantenaire, écrivain et rêveur, humain et chercheur, Médium et hypnothérapeute, né au printemps de l'année 1977 en Haute-Savoie. L'écriture est l'un de mes talents.
Voir le profil de Michaël Potier sur le portail Overblog

Commenter cet article