Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sortie de l'hôpital

Cette fois j'ai pratiquement gagné la partie.

Après avoir été mis sous contention par le docteur M, suite à une "fugue" d'une journée et d'une nuit, j'ai décidé de changer de psychiatre.

J'ai enfin rencontrer la personne qui a su m'écouter et me comprendre. Monsieur S m'a de suite arrêté le tercian, réduit drastiquement le valium, et laisser le choix entre un peu de zyprexa ou un peu de risperdal. C'est cette dernière molécule que j'ai choisi.

J'ai récupéré mes sentiments, j'ai pu pleurer et je me remets à rire et être beaucoup plus joyeux.

Mon ancien psychiatre, Monsieur M, s'évertuait à me faire passer pour un schizophène, bipolaire et tutti quanti. Et vu que j'avais "fugué" (pour moi je n'ai pas fugué puisque j'ai bien dit à des psy que je reviendrai le lendemain pour faire mes papiers de sortie), cela m'a fallu le double dosage de médicaments par monsieur M, assorti donc d'une journée et demie de contention, attaché pieds et poings liés à mon lit, je me suis pissé dessus 3 fois, aucun moyen de m'échapper.

Et donc, j'ai changé de psychiatre pour rencontrer ce fabuleux Monsieur S.

On a parlé philosophie, spiritualité, de l'écriture de mon blog, de cette envie que j'ai de vouloir sauver la planète du désastre. Ce n'est pas être mégalomane de désirer un monde de paix et de convivialité entre tous les êtres de ce Paradis que nous nommons planète Terre.

Car oui, nous vivons bel et bien au Paradis, nous cherchons Dieu un peu partout sans vraiment le trouver, pourtant il est là à chaque fois que nous respirons, à chaque fois que nous regardons la nature ou même une ville remplie de goudron.

Dieu c'est aussi toi, car nous sommes des Dieux, en sommeil pour la très grande majorité des êtres. Nous vivons et nous mourrons car nous ne croyons pas à l'éternité.

J'ai 42 ans, mon visage ne bouge pas, je reste toujours jeune, je sais que je ne quitterai pas ce monde, j'en suis convaincu.

J'ai pris énormément de poids ces derniers mois, dû à un enfermement hospitalier sous contrainte, à de la non activité physique, mais je sais que je reperdrai ce poids, car j'obtiens toujours ce que je désire.

Je sors donc de l'hôpital de la Roche sur Foron dans 11 jours, peut-être moins. Le valium aura surement été encore baissé d'ici là, puis je me tiendrai à un court traitement d'un mois de risperdal, que je baissera progressivement pour retrouver mon vrai moi, star des dancefloors.

Sur les conseils d'une amie qui apprécie énormément ma façon de conter la Vie, je vais étoffer ma page YouTube pour y apporter des vidéos où je traiterai de l'actualité sociologique, de mes expériences "paranormales", de mon ancienne schizophrénie et de mon parcours.

Bien entendu je continue le blog, car j'aime écrire, j'adore le Franc Sait :)

 

Belle journée ensoleillée de lumière bienveillante.

 

Michaël

 

 

41  ans, éternel

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Michaël Potier

Michaël Potier, jeune quarantenaire, écrivain et rêveur, humain et chercheur, Médium et hypnothérapeute, né au printemps de l'année 1977 en Haute-Savoie. L'écriture est l'un de mes talents.
Voir le profil de Michaël Potier sur le portail Overblog

Commenter cet article