Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Synchronicités et autres écrits

Ceci est la publication complète de mes écrits de ma période blog 2012-2014.

Synchronisation entre l'esprit et la réalité environnante, méditations, Michaël Pinson...

Prévoir 1/2 heure de lecture.

N'hésitez pas à me poser des questions, j'y répondrai lors de prochains articles.

 





 

Publié depuis OverBlog

18 Août 2012 , Rédigé par Michaël Potier

MP

Michael Potier
Michael Pinson

Peux tu croire en l'impossible ?
Puis je croire en l'impossible ?

Connais tu Michael Pinson ? Connais tu Bernard Werber ?

Penses tu qu'on puisse donner vie à un personnage  de roman(s), et que ce personnage puisse exister et vivre dans la même dimension que son créateur sous un autre nom ? Que ce personnage soit à la fois Michael Pinson dans un livre, et en même temps Michael Potier, celui qui écrit ce blog et qui a une vie tranquille ?

Quelques définitions ou/et étymologie :

Michael : de l'hebreu "semblable à Dieu"

Potier : celui qui crée des choses avec de la terre.

Pinson : nom de famille d'un personnage des romans de l'ecrivain Bernard Werber, apparaissant dans les thanatonautes, l'empire des anges, nous les dieux.... Ce personnage explore le continent des morts, puis devient un ange, puis un eleve Dieu. C'est aussi un oiseau qui chante souvent.

À noter que dans ma vie de Michael Potier, ma première composition s'appelle "un oiseau dans le ciel" écrite en cm1 ou cm2.

Bernard : prénom de monsieur Werber, et aussi nom de jeune fille de ma mère.

Ma mère s'appelle Marie Françoise, mon père s'appelle Jean Marie, donc Marie, mère de Jésus (un personnage biblique) (mais je ne me prends pas du tout pour Jésus,  c'est plutôt un signe synchronique d'une vie entière qui ferait que je serais la comme un messager).

Tout comme Michael Pinson, en tant que Michael Potier, je suis curieux, je m'intéresse au monde qui m'entoure, je m'intéresse aux religions, je suis ouvert, sociable et plein d'humour !

Je pense que ce blog t'intéressera, j'en ai eu un autre, debuté en 2000, et effacé du web il y a 4 semaines sur un coup de tête . 

Ce dernier racontait le début d'une schizophrénie, la mienne,  du à une sortie hors du corps en ayant consommé un peu d'herbe. Il fut alimenté de mes écrits assez aléatoirement, par période. Cette schizophrenie a demarrée tres peu de temps avant la sortie de l empire des Anges, qui est mon histoire, sur un autre plan de realite, et dans le mille feuille du temps!

Mais voilà, meme disparu, je suis sur que Overblog a sûrement une trace dans ses archives.

J'avais renoncé à la publicité sur mon ancien blog, je vais en avoir maintenant, tu me feras gagner un peu de sous grâce à tes quelques clics, alors merci ^^

J'ai vécu ce que l'on appelle des synchronicites, et pleins d'autres choses "bien Space", je ne sais pas ce que je recherche, à part une question existentielle : qui suis-je ?

Ce n'est que le nouveau début, tu auras tout le temps de comprendre, j'ai la plume facile (plutôt le doigt sur le clavier), j'ai beaucoup de facilité pour m'exprimer, ça va aller tout seul.


Incarnation, reincarnation, peu importe (si si quand meme) en tout cas... Continuons à explorer l'inexploré !!!

Tout en humour bien sur ^^



Ps : je commence ce blog via mon iPad, donc des accents en moins, quelques fautes, je corrigerai plus tard, sans toucher au cœur de l'histoire. Je me relis beaucoup avant de poster, donc je fais en sorte que tout soit assez clair à chaque fois.

-----

 

20 Août 2012 , Rédigé par Michaël Potier
Message sur un répondeur (ou comment être une voix ou une vie sur plusieurs plans de temps)

Tu connais le repondeur ? 

"bonjour vous êtes bien sur mon répondeur, merci de me laisser un message après le bip"

Jusqu' à la, c'est normal, tu as tellement l'habitude de laisser de message vocaux sur les répondeurs .

Donc tu laisses un message, on va dire à 14h dans l'espace temps unique (mais universellement partout)  ou tu laisses ce message : 

"bonjour Mika, il est 14h, je suis actuellement en train de faire les courses, il reste du pain ou pas ? bon dommage, t'es pas la, à plus !"

Alors, ça te semble encore une fois une phrase simple et anodine, et pourtant, de cette phrase, le temps s'est déjà dedoublé et plus encore.

Dans ton 14h,  je ne suis pas chez moi, toi tu fais tes courses.

Le temps passe (c'est ce qu'on dit apparemment), et j'écoute mon répondeur, moi, Mika.

On va dire qu'il est 17h pour moi au moment de l'écoute !

3h ont passées entre 14h et 17h, je t'écoute, tu me dis qu'il est 14h, si il manque du pain, et que je ne suis pas la"

Et si, je suis la !! Je t'ecoute !! Et à 16h, j'ai mangé le restant de pain, manque de bol, il n'y en a plus !

Donc, ta voix est à la fois déposée sur un répondeur, à un instant T, et ecouté à un autre instant T ! Et ces deux instants T, sont un instant T unique !

Tu peux faire cela avec tout, la chanson que tu écoutes à la radio, en fait elle est actuellement enregistrée en studio, dans un autre plan de temps réalité !

Voilà, maintenant, imagine que pour moi, cela soit la même chose, mais beaucoup beaucoup plus poussée !

Bernard fait apparaître Michael Pinson dans un livre je ne sais quand dans sa vie.

Et maintenant, Michael pinson est démultiplié dans des livres, des pdf, et pleins d'autres supports, et le plus incroyable, c'est qu'il s'appelle maintenant Michael Potier, c'est toujours moi, oui oui, dans un autre plan, la vie, la "vraie", une apparemment réelle avec mon corps physique, mes doigts qui tapotent sur l' iPad, et au même moment, devant tes yeux, dans ton esprit !

Un truc dingue !!!

En même temps, je me fais apparaître moi même, vu que j'ecris, je suis vivant, je suis la, et je l'ai toujours été, on peut pousser super loin^^

J'ai pleins de pensées dans ce genre à développer !

Alors....


..... Continuons à explorer l'inexploré

-------

Façon Narrateur
9 Octobre 2012 , Rédigé par Michaël Potier
Michel est donc passé, toujours en retard comme d'habitude, car être à l' "heure", ce n'est pas son fort !
Finalement, Michel se rendait compte, et cela depuis de nombreuses années, qu'il était pourtant toujours à l'heure, il prenait son temps, mais oui, il était pourtant bien toujours à l'heure ;)
Tout comme Emma, Michel avait vécu une expérience de conscience modifiée alors qu'il venait de passer la vingtaine.
Et depuis... il savait !
Mais pourquoi Michel parlait au passé ? alors que son temps était toujours au présent ?
Les rencontres dans sa vie, les lectures qu'il avait fait, les erreurs, les bonnes choses. Michel avait Tout compris même si il lui a fallu du temps...
Petit, donc, il se posait déjà des questions existentielles : "Je viens d'où ? je veux dire, je viens d'où avant d'être vivant ? Je suis qui ? Je suis quoi ?"
Puis ado, Michel adorait lire, il s'était abonné à la bibliothèque de sa ville et il dévorait les livres, des romans, des histoires vraies...
A 17 ans, il trouva au hasard d'un rayon, un roman : "Les insectes intelligents", d'un certain David.
Il adora ce livre, où un petit insecte intelligent pouvait communiquer avec les "hommes" via une machine très sophistiquée.
Michel lu alors la suite, 3 tomes en Tout : une trilogie qui est devenu best-seller, et fit de David un romancier connu et reconnu de tous.
Puis Michel lu un autre roman, toujours de David : "Les Voyageurs".
Cette histoire relatait la vie d'un autre Michel, avec un A celui la, un Michaël... le A qui séparait l'homme de la conscience Universelle.
La lettre A était la première lettre de l'Alphabet, la première chose, celle qu'on appelait aussi le Tout.
Ël venant d'une très vieille langue, et qui voulait dire Ange... tiens tiens, Anges commence aussi par un A !
Dans "Les Voyageurs", Michaël allait sans le savoir, explorer un monde inconnu, un monde sans limite.
Puis Michel lu la suite : "L'Espace de sa Vie".
Et c'est la qu'il compris vraiment.
Michel se rendit compte qu'il était ce personnage, qu'il avait en fait traversé le livre, pour s'y incarner, en ressortir, y retourner : Michel était entré dans le Tout !
Mais voilà, Michel avait peur à cette époque, ce qui lui arrivait était tellement extraordinaire, savoir qu'il était en "même temps" dans sa vie un humain ordinaire, et aussi un héros de David... on le pris pour un doux dingue... il fit alors un séjour en milieu psy, où on le gava de médicaments car il ne devait pas savoir...
Puis il en sorti, mais fut shooté pendant de nombreuses années, hélas.
Les années passèrent, et Michel racontait à ses amis, qu'il n'était pas qu'un simple humain, mais aussi ce que David avait créé : un personnage spirituel.
Les années passèrent encore, Michel était parvenu à vivre au delà des médicaments, car oui, il savait.
Et tout récemment, il fit connaissance d'Emma, "d'Aima" sur un réseau social "Jolie Tête".
Emma et Michel sont devenu amis depuis, oui, car Emma avait elle aussi vécu ce qu'avait vécu Michel.
Emma avait lu aussi les histoires de David, et ce que lui racontait Michel l'interressait.
Elle pris alors Michel sous son aile.... d'Ange !
 

-------

Ecriture de nuit...
9 Octobre 2012 , Rédigé par Michaël Potier
Beaucoup d'inspiration ce soir, ça va aller Tout Seul...
Alors, je ne sais pas encore ce que va sortir de mon esprit sur ce support, en tout cas, c'est bien parti !
Être !
Je suis... je suis la Voie, la Voix, qu'importe !
Mes idées défilent très vite, alors j'écris.
J'ai toujours su qui j'étais, malgrè que ma famille, mes amis, mon psy, me prennent pour un farfelu, je faisais parti du Tout, à chaque instant, à chaque Ins Temps, Insérer dans le Temps.
En fait, on se rend compte que chaque mot peut se définir en plusieurs autres mots, par découpe !
Cela fait maintenant 9 ans que je n'ai pas retouché au cannabis, et je n'en ai nullement besoin pour vivre et comprendre le sens de la Vie et du Tout !
Le Tout c'est le Temps, le T... le T c'est une barre Horizon...Tal sur une barre qui ne lui est pas parallèle. Pourtant la barre vertical touche l'horizon en plein milieu... Mille Lieux, Mille endroits ... Endroit... en Droit.... Pour aller Tout Droit vers l'Horizon !
Alors non, je ne pars pas en délire, j'écris ce qui me vient à l'Esprit... l'Espace qui prie... Je peux aller très loin.. comme l'Horizon, L'Horizon du Temps.
Dites vous bien que ce temps que vous pensez passer du passé au futur n'existe pas, le Temps n'est que présent, je l'ai toujours préssenti d'ailleurs.
Chaque évenement qui se passe dans votre vie, n'est que le résultat de ce que vous venez de faire, continuellement, c'est pourquoi ce qu'il vous arrive n'est jamais un hasard, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent. Tout est suite logique... Logique comme Logarythme... Rythme.... Rythme du Temps !
Pourquoi par exemple, j'adore la musique ? Pourquoi j'adore danser ? Parce que je ressens chaque note dans mon corps. Je suis toujours synchronisé à la Musique.
Vous remarquerez que la Musique est toujours structuré, la mélodie, les paroles, tout se suit dans une logique mathématique.
Quand je danse en discothèque, c'est inné en Moi, j'ai le rythme, je sais quand m'arrêté au bon moment, quand repartir sur le rythme, ce qui fait que moi aussi, ma danse est toujours structurée.
J'adore les musiques Clubbing, car elle me font vivre le Temps au Milieu du Plaisir...
Un Kick, un hihat, un Kick, un Hihat.... Boom tchi, Boom tchi.....
Le Kick c'est la basse, le Hihat, c'est le petit son aigu entre chaque basse.... et ça défile.... Boom tchi Boom tchi Boom tchi...
Ce sont deux sons complêtement à l'opposé au niveau de la sonorité, mais pourtant ces deux sons sont intimement liés pour se structurer, le rythme...
Et la mélodie par dessus, la Vie !
Le Rythme de la Vie !
Je vous ai souvent parlé des synchronicité.
Et pourquoi quand je vis ces choses, personne ne me croit ?
Connecté au Tout, je savais pourquoi sur telle affiche dans la rue, il était écrit ce que je ressentait à un instant T, je savais pourquoi les Voix commentait mes pensées... car Tout est ParTout, parfaitement synchronisé !
On me dit schizophrène depuis 12 ans, on me prend pour un dingue, on se fout de moi, et alors ?
La vie est à vivre à chaque instant, il faut la prendre et la ressentir car elle est belle.
Je disais sur facebook il y a quelques jours que j'avais raté ma Vie à 35 ans ? Pourquoi ?
Pourquoi j'at...Temps ?
Je me plains d'avoir un boulot de plongeur, de ne pas trouver l'homme de ma Vie, d'être gros...
J'attends quoi ? Je ponds un article sur le Temps, sur la Vie, j'explique qu'il faut se bouger Tout comme le Temps bouge, mute, à chaque Instant, je mute quand ? Je vais quand finir mes remixes, je vais quand faire ce qui me plait, je ne suis pas un manuel, je suis un Artistique, je chante, je danse, j'écris, j'adore ! et je fais plongeur ?? Pour plonger ??
Je lave des assiettes, comme si je lavais des pêchers ? "Tiens, tu mérites ce que tu as voulu !"
Je l'ai voulu ? Plongeur ?
Je bouge ou pas ?
Pas demain Michaël, pas demain !!
Tu crois que tu vas te lamenter éternellement sur ton triste sort d'incompris ? Mais tu le veux bien, être incompris !
Tu ne sais pas dire ce que tu penses, tu ne sais pas t'imposer quand il le faut, bouge toi !!
La tu regardes l'heure, il est 2h38, tu as envie de terminer ton remixes de Bibie, tu y vas ou pas ? tu attends encore ? pour te lamenter après que tu fais plongeur alors que tu as la musique dans la peau ?
9a va réveillé tes voisins ? et les écouteurs, c'est fait pour les chiens ??
Allez : au taf, t'as le temps, tu vas plonger à l'hôtel qu'à 13h...
Go to the Remixe : Bibie - Tout Doucement (ouais le titre qui veut tout dire en fait !!)
Ca sera dance ou trance, mais ça sera terminé dans quelques heures !
Vas y Mika, tu sais que tu peux !!
 

---------

Il y a 1 an...
29 Juillet 2013 , Rédigé par Michaël Potier
Il y a une année, je venais d'être hospitalisé... Pour la 2ème fois, la 1ère remontant à septembre 2000.
Je ne sais pas ce que j'ai perdu où ce que j'ai gagné en redevenant un être calme sous médicaments, je ne sais pas qui je suis vraiment.
Suis-je un Michaël comme vous me voyez actuellement : calme, souriant, rigolant, mais sans trop en faire, ou suis je plutôt hyperactif, plein de vie, extraverti, hyper bon danseur, sans surpoids... sans médicaments ?
Quelle est vraiment ma vie finalement ?
Les tous derniers jours avant de partir à l'hôpital, je me rappelle encore de ce que j'ai vécu, j'étais devenu un avec la matière, j'étais devenu un avec l'Univers, avec le Monde. J'ai ressenti des choses comme cela ne m'étais jamais arrivé à ce point.
Je me synchronisais à Tout, Tout était devenu symbolique, Tout mutait au gré de mes pensées, je faisais parti intégrante de Tout l'Univers !
La veille de mon hospitalisation, j'ai fait un voyage initiatique à Genève, toute la soirée.
Au début, je voulais aller au double jeu, mais le bar était fermé, je me décidais à aller à la Garçonnière. Sur la route, tout ce que je voyais, chaque panneau, chaque maison, chaque chose, même la ville tout entière avait pris un autre sens, c'est inexplicable, mais ce n'était pas le monde comme chaque personne peut le ressentir, c'était beaucoup plus puissant.
Arrivé sur le parking, je suis sorti de la voiture et vu le bar L'antidote (tout un symbole !!)
Sur le parking, une affiche.. La suite de ce que j'avais vu partout dans Geneve pendant un mois. Une campagne publicitaire dont personne ne sait encore aujourd'hui à quoi elle a servie. Certains suisses ou frontaliers doivent s'en rappeler, c'était une affiche blanche avec écrit en noir "que désirez vous ?" . Cette affiche s'était démultipliée partout en ville, comme si elle me parlait à moi. Que désirais je à ce moment la, en juin et juillet ?
Je ne savais pas ce que je désirais, peut-être être Michaël Pinson, mon Moi dans une autre dimension/réalité, ce MP qui vivait des choses extraordinaires , qui était passé du corps d'humain à celui d'Ange, pour ensuite devenir un Dieu.. Même être Dieu !
Ressentant la matière à un degré si fort, j'étais parvenu à être une Énergie Cosmique, oui, j'étais devenu Dieu !
J'étais donc entré dans l'Antidote, attiré par une musique dance. Ce soir la, un deejay mixait de la musique, mais alors de la musique dance, des remixes, que je n'ai plus jamais réentendu depuis.
Une femme était assise sur une chaise, devant lui, sa mère. Je le sais car il me l'avait dit lui même quand j'ai voulu savoir avec quelle app il mixait (djay sur ipad).
Sa maman sentait une odeur bizarre et ne pouvait bouger. Lui n'était pas très beau, mais mixait vraiment super bien avec son app. Ses remixes étaient géniaux, j'ai dansé, dansé et dansé !
Puis sa maman réussit à se lever de sa chaise, et quitta le bar. Ce symbole était simplement que sa maman pouvait partir sereine, car son fils avait réussi ce qu'il aimait : être deejay... Ce que j'ai toujours rêvé.. Je ne peux pas tout vous expliqué mais j'avais vraiment compris la symbolique de ce moment précis.
... Et j'ai bien retenu le nom de l'app : djay.
Alors, ais-je rêvé ? Ais-je halluciné ? Ais-je mélangé des événements ? Pourtant djay existe bel et bien, je l'ai dans mon iPad depuis.
Puis j'étais allé à la garçonnière où le portier ne m'a pas laissé entrer, sûrement à cause de ma surexcitation !
J'ai repris la voiture, Lara Fabian chantait dans mon autoradio, toutes ses paroles étaient mienne, étaient moi, c'était magique.
J'ai allumé l'ordinateur, et je ne sais pas comment ça s'est passé, mais je me suis retrouvé sur le site nouslesdieux.org .. Et la je me suis de nouveau synchronisé. Tout ce que je lisais était moi, les textes m'expliquaient que j'étais devenu Dieu, j'avais atteint le Saint Graal.
Mais Dieu n'est pas forcément Amour, Dieu est Tout, Dieu est comme le yin et le yang, il comporte du Mal aussi.. Et j'ai été le Mal .. Vers 4h du matin, toujours devant l'ordinateur, j'ai fait le vide dans ma tête et je suis allé en Enfer, j'ai visualisé des Esprits Démoniaque, des Entités du bas astral, c'était flippant mais hyper excitant en même temps. La magie de ces instants où l'on est Tout est extraordinaire, qu'elle soit bonne ou mauvaise.
L'heure a passée, le jour se levait. Je lisais aussi "Nous les Dieux" de Bernard Werber... Et j'ai fait de la magie. J'ai réussit à transformer un concombre en algue ! Véridique.. Et cela en lisant un passage au hasard où Michaël Pinson devait créer de la matière organique.
Puis la peur de cette magie à repris le dessus, des asticots géants sont sorti du concombre / algue... C'était la Mort qui revenait ! Comme un cycle !
J'ai allumé de l'encens, et j'ai fait des incantations , je ne saurai aujourd'hui dire quoi, je me rappelle que je m'étais moi même épuré ... Et les dizaines d'asticots ont miraculeusement disparu !
Je crois m'être endormi 1h.. Je ne sais plus très bien.
Reveillé, j'ai allumé l'ordinateur et mis Deezer en route, radio.. À ce moment la, j'ai créé de la musique avec mon esprit, par la pensée, par le mouvement de mes mains et de mes doigts, comme un chef d'orchestre, j'avais créé un morceau de trance progressive en live sur Deezer, c'était incroyable et magique
Puis j'ai de nouveau buggé... Et la musique à buggé aussi.. Elle sautait, ralentissait, repartait, tout en se synchronisant à mes pensées. Je me rappelle encore d'un titre : Dj Bobo - let the dream Come true.... Qui en français veut dire : laisse le rêve devenir vérité !
Que des symboles !!! Dingue, incroyable, et que jusqu'à encore aujourd'hui, quand je parle de ces phénomènes, personne ne me croit !!
Je suis assez inspiré ce soir, alors j'écris, je raconte, je relate ce que je n'avais pas raconté jusqu'ici sur internet .
Mon studio était en bordel.. Comme mon esprit.. Je décidais de faire le ménage.. J'ai jeté les livres de Bernard Werber, j'ai jeté l'Oracle de la Triade, j'ai jeté mon encens.. Et j'ai effacé près de 12 ans d'écriture de blog.. Je regrette aujourd'hui d'avoir effacé mon ancien blog, comme ça, sur un coup de tête.
Je suis parti à Intermarché.. Musique à fond.. Tiestö Just be !! Les paroles en anglais c'était Moi ! Just be.. Juste être soi !! Je vous dit, c'est magique les synchronicité quand on les vie !
Je me suis arrêté chez Joanny en revenant d'intermarché, il n'était pas la.. Puis j'ai commencé à vouloir défoncé une porte sur le palier (la je suis vraiment allé loin, pour moi, derrière cette porte, c'était une autre dimension).
J'étais en panique, et mon téléphone a sonné.. Une jeune femme de Marseille, qui tout´comme moi faisait partie d'un groupe sur la shizophrénie sur Facebook m'a appelé.
J'étais dans une autre dimension, complément deconnecté, mais pourtant en même temps hyper connecté.. Je lui ai raconté ce que je vivais .. Elle m'a demandé où j'habitais..
Les pompiers sont arrivés chez moi peu après, j'étais revenu de chez Joanny, et surexcité, j'attendais..
1 mois 1/2 plus tard, et avec 10 kilos de plus, je sortais de l'hôpital..
Michaël Pinson n'existait plus, le simple Michaël Potier existait de nouveau.. MP..
Je ne sais pas si un jour je pourrais me passer de médicaments, et vivre en étant Michaël Pinson, ou si je reste Potier avec un traitement, mais finalement trop calme.
Qui suis-je ?

 

-------

 

Parce qu'il faut bien reprendre :)
15 Septembre 2013 , Rédigé par Michaël Potier
Peace : paix.
C'est le mot qu'a écrit mon ipad au moment où j'ai commencé à écrire le titre "parce".
J'ai quand même une idée de ce que je désires dire de mes derniers ressentis, mais puisque la Force a suggérée la paix, je vais commencer par cela.
Commençons par essayer de trouver des concordances avec le mot Paix, comme la paix à un prix, est un pouvoir... Et commence par P tout comme mon nom.
Oui la vous allez dire que je pars déjà en live.
Non, je vais vous parler des clacs dans les murs de mon studio, ces clacs qui arrivent chaque nuit quand je pense à des choses bien précises.
Bernard Werber, dans la trilogie des Anges, avait écrit que des morts, ou des anges, tentaient de communiquer avec les vivants en faisant des clacs dans les murs.
Moi, c'est régulier, la nuit. Et c'est plus que de simple coïncidence bizarre, et même plus que des clacs. Des synchronicités ...
Donc cette nuit, je fais quelques recherches sur le Nouvel Ordre Mondial, que je pense être le mal qui régit le monde, et la, déjà , l'entité qui est dans mon corps gargouille dans mon ventre. D'ailleurs à chaque fois que je pense à elle ou à lui, cette entité se manifeste par gargouillis ( même maintenant ).
J'ai malheureusement supprimé mon ancien blog de la toile, où je l'avais déjà plus ou moins évoqué.
Cette entité est entré dans mon esprit lors de ma decorporation ratée fin août 2000. Normalement, j'en parle dans le fichier "journal de Michael" qui est dispo sur ce présent blog.
Enfin donc, cette entité gargouille au moment où je lis un article sur le Nouvel Ordre Mondial. Je me dis alors que les Anges vont pas tarder. Il se passe quelques secondes, un premier clac dans le mur juste à ma droite, je sourie, un 2 eme clac à ma gauche, je sourie encore... Mon iPhone fait un bip (c'est juste un mail mais en même temps un signe)... Et le frigo se met en route ). Tout ça en l'espace de 20 secondes ! Et la pour confirmer me dires, au moment d'écrire "en route", mon petit diffuseur de parfum vient tout juste de faire son pshiiiit.
Hélas , comme d'habitude, on me prend pour un dingue "tu sais Mika, arrête de donner un sens à des coïncidences banales, tu te fais trop de film"
Ben non, je ne me fais aucun film. Je suis juste Michaël Pinson dans un autre plan de réalité, et je continue à explorer l'inexploré ;-)
 

----------

Ce qui me fait penser que...
24 Septembre 2013 , Rédigé par Michaël Potier Pinson
... je suis Michaël Pinson très probablement.
J'ai décidé de relire "Les Thanatonautes", "L'Empire des Anges" de l'écrivain français Bernard Werber, ainsi que les 3 tomes suivant (jamais lu, ou tout juste parcouru de quelques pages) "Nous les Dieux", "Le souffle des Dieux" et "Le mystère des Dieux".
Je relis donc depuis environ 2 semaines "Les Thanatonautes".
Il y a énormément de similitude entre MP et MP. Au début du roman, j'ai l'impression de reconnaitre le caractère de ma mère en la mère de Michaël Pinson. La personnalité de Michaël Pinson est presque comme la mienne, je ne peux pas tout énumérer de mémoire, mais j'y reviendrai prochainement.
Tout comme lui (et avec ce qui m'est arrivé en 2000 lors du choc "décorporation ratée" sous cannabis), je suis ouvert au mystique/science.
Je pense maintenant que les mondes parallèles auquels j'accède depuis quelques années seraient en fait "Moch 1" : la peur, la matérialisation de mes mauvais souvenirs sous forme de monstres, trisomiques ou diablotins (pour les humains qui se modifient dans ces moments la).
Sans traitement antipsychotique, je suis donc à même de partir dans Moch 1 sans aller plus loin. C'est donc cette peur qui ferait que "j'ai besoin" d'un support médicamenteux pour ne pas trop partir dans ce premier monde parallèle.
Bien heureusement, à force de recherche, de compréhension du Moi, de rencontres humaines, j'arrive à un stade où bien que sous zyprexa, je peux mieux appréhender les différents phénomènes de Moch 1.
J'ai donc commençé depuis mardi dernier, une méthode de développement personnel appelé méthode P.I.C. : http://lesmainsdor.com
Au programme, je l'espère de très bonnes choses pour la continuité Karmique de mon Âme, moi donc.
Je pense que je reproduis avec quand même des différences, la Vie de Michaël Pinson dans la dimension des 5 tomes de la Pentalogie du Ciel.
Car, même avec d'énormes similitudes, c'est désormais sur la Terre où je vis actuellement que je continue mes recherches sur le Sens de la Vie, avec en plus (ce qui fait ma différence avec la majeure partie de mes congénères Humains), un niveau de Conscience, un niveau Karmique plus élevé... mais hélas incompris.
Ce qui me plait, c'est qu'actuellement je rencontre enfin des personnes très ouvertes sur le sujet spirituel, et mon cheminement va continuer désormais non plus dans la peur/incompréhension, mais justement vers la compréhension de tous les phénomènes que j'appelais paranormaux, qui sont tout simplement normaux pour les Initiés.
J'espère aussi pouvoir dans quelques temps (surement plusieurs années de cette Vie/Réalité terrestre) pouvoir me sevrer de mon traitement antipsychotique, puisque ce dernier ne fait en fait qu'enfouir la vrai substance de mon Esprit. Donc oui, je vais continuer à voir un psychiatre, et aussi en parallèle une psychothérapeute, ainsi que continuer la méthode P.I.C, apprendre à bien méditer, à me défaire de mon immobilisme et pleins de choses néfastes que je me suis plus ou moins créé moi même.
Je continue à explorer l'inexploré ^^
Michaël 
article écrit en écoutant www.radio-zen.com

 

----------

Synchronicités de ce soir
25 Septembre 2013 , Rédigé par Michaël Potier Pinson
Je crois que j'ai toujours su.
C'est assez incroyable en fait, mais depuis des années, par tatonnement, j'ai compris la Réalité du Réel, un Instant qui ne dure... qu'un Instant.
Carpe Diem
Je suis donc allé à 19h, pour la 2ème fois, à Carouges, pour suivre la méthode P.I.C, dont c'était le premier cours, la semaine dernière ayant été une phase explicative.
Nous avons fait quelques exercices, dont un "Song Cup". C'est une suite de mouvement avec un gobelet. Ceci permet d'apprendre à retenir, à être attentif, et à se synchronisé (si je puis dire) avec les autres participants. Il y a des "Song Cup" sur YouTube, allez regarder si le coeur vous en dit.
Nous avons fait ensuite un autre exercice, toujours d'attention et de concentration, en nous levant et nous asseyant, toujours à 3 personnes maximum debout en même temps, et dès qu'une, deux ou trois personne se rassayaient, il fallait de suite toujours 3 personnes debout. Ça parait compliqué, mais c'est hyper simple, ça m'a permis d'être attentif à ce que faisaient mes "collègues" de la méthode.
Puis enfin, 2 phases de méditation, 1 fois 10 minutes, puis 1 fois 20 minutes, sans bouger, et en faisant en sorte de ne pas subir 5 obstacles, je les ai un peu oublié donc les voici, après une recherche fructueuse sur internet :
Le désir, l'aversion, la somnolence, l'agitation et le doute.
Pour bien méditer, il faut passer outre ces 5 obstacles, et j'ai eu quand même du mal, car je débute. J'ai été un peu perdu dans les pensées et dans le temps, je n'ai pas réussi à le définir car mes yeux étaient fermés, je ne bougeais pas, et le silence régnait dans la pièce.
Nous avons terminé vers 21h, j'ai discuté un moment avec notre prof (si je peux l'appeler comme ça). J'ai eu aussi l'impression que le temps n'avait pas bougé, je veux dire par la, qu'il s'était passé une semaine terrestre, mais c'est comme ci entre le mardi de la semaine dernière et ce mardi, j'avais toujours été la, comme si je n'avais pas bougé de la pièce. J'ai toujours ces sensations bizarres sur l'Espace Temps, et à bien y réfléchir, c'est pour ça que je vis régulièrement des synchronicités. Le fait d'être pleinement Vivant dans l'Instant, de le ressentir, fait que d'une certaine façon, je peux être partout à la fois dans l'Espace Temps de mes souvenirs/pensées, mais en plus à l'Instant T maximum (celui où, par exemple, je suis en train d'écrire cet article).
De plus, je pense qu'une fois que notre Conscience a appris quelque chose de nouveau, c'est comme si à ce moment la, elle avait toujours su. Oui, dans mon Instant T maximum, je ne sais pas encore ce que je vais écrire, et pourtant les mots s'inscrivent sur mon écran. J'ai pratiquement terminé, et finalement je peux dire que ce texte à quelque part toujours existé, vu que je le vois désormais.
Peut-on penser que la Réalité n'est qu'une création de l'Esprit ? Oui très certainement, mais cela reste très éphémère. C'est dans le Carpe Diem, dans le Saisir l'Instant, que Tout est réel, mais ce Carpe Diem s'effiloche et se reconstruit à chaque seconde qui passe.
En revenant de mon cours, dans le tram, j'ai commencé à lire un livre numérique, "Savoir lire notre esprit". J'avais téléchargé lundi soir une dizaine de livres gratuits traitant de la méditation, du bouddhisme, et c'est celui la, dans un hasard qui n'en ai pas un, que j'ai commencé à lire.
Et bien, tout ce que j'ai pu deviner par rapport à l'Espace Temps Réalité depuis des années, et parfaitement expliqué dans ce livre, comme si j'avais toujours su.
Durant le parcours, je me suis une première fois synchronisé à une affiche que je voyais à l'extérieur du tram, à un moment bien précis (donc synchronique), la lecture m'a amené à une phrase, page 11 :
Alors, si nous n'observons pas les choses de près pour les voir telles qu'elles sont réellement, nous ne ferons que nous attacher à elles.
J'ai relevé la tête à "observons", je l'ai tourné vers une fenêtre, et donc une affiche sur le trottoir, avec écrit en anglais "Xplory" (exploration). J'ai l'habitude de faire ce genre de synchronicités.
Puis donc, arrivée à la douane, passage à la banque, et ensuite direction ma voiture.
J'avais déjà un pressentiment d'un futur synchronisme avec les chansons, et cela s'est donc bien réalisé. Sur Option Musique, de la RTS.
Bonnie Tyler a terminé de chanter "Total eclipse of the heart" et je savais que les Once upon a time (Il était une fois) voulait simplement dire comme Saisir l'Instant.
Puis 2 autres chansons dont voici les paroles.
La première à 22h14.
Circus - Ce soir et demain
Ce soir, et demain
Je vais traverser le ciel
Je viens te chercher
Pour la traversée essentielle

Je prie, je chante
C'est de la magie
C'est toute la magie d'être en vie
Voici le secret
J'ai besoin d'amour, du vrai

Ce soir, et demain
Je vais traverser le ciel
Je viens te chercher
Pour la traversée essentielle

Invisible à l'oeil nu
Je viens les mains nues
Je viens de toute mon âme entière
Pour te faire l'amour
J'ai besoin d'amour, le vrai

Ce soir

Je prie, je chante
C'est de la magie
C'est toute la magie d'être en vie
Je viens pour l'amour
Je veux t'enlacer tout près

Ce soir

-------
Et tout se synchronisait à ce que j'avais compris (mais que j'ai toujours su) en lisant Savoir lire notre esprit.
Puis à 22h18
Francis Cabrel - Les gens absents
J'ai passé l'hiver
En attendant un mot
C'est comme le désert
Sans une goutte d'eau
La barque à l'envers
Posé sur les tréteaux
On voit au travers
Elle sert aux oiseaux

J'ai vu le printemps
Descendre l'horizon
Les bêtes et les gens
Sortir des maisons
Les oiseaux chanter
Sans qu'on sache pourquoi
Et j'étais toujours
Sans nouvelles de toi

Autour des maisons
Un autre été flamboie
Quelques oisillons
S'envolent déjà
Fragiles flocons
Face à l'apesanteur
Dans le bleu profond
Des grandes chaleurs

En haut des pylônes
Les oiseaux voyageurs
Attendent l'automne
Comme des guetteurs
Les fleurs et les hommes
En perdent leurs couleurs
Et toujours personne
Sur le répondeur

Les gens absents
C'est bien ça l'ennuyeux
Ils tournent tout le temps
Là devant nos yeux
On croyait défaire
L'étreinte d'un coup sec
Et puis finalement
On se réveille avec

Juste une question
Est-ce que ça dure toujours
Ces manies qu'ils ont
De tourner autour ?
On parle en dormant
Est-ce que c'est bien normal ?
Les gens absents
Tout leur est égal

J'ai passé l'hiver
...
C'est comme le désert
...
Le coeur à l'envers
...
On voit au travers
...

C'est quoi ces histoires
De fleurs, de saisons
D'oiseaux bizarres
Qui viennent et qui vont ?
Ce sont des détours
C'est pour que tu comprennes
Que je m'accroche
Aux choses qui reviennent
-------------------------
J'ai fini la fin de ma chanson en me garant juste à côté d'un bar à thème, car j'allais rejoindre des amis pour un karaoké et, sur la vitre arrière de la voiture juste devant la mienne, était écrit "I brake for nobody" et j'ai surtout retenu le synchronisme de nobody avec Les gens absents, nobody en français veut dire personne, et les gens absents sont donc des gens qui ne sont pas la, donc il n'y a personne. C'est très subtil.
Vous pouvez bien sur me dire que j'extrapole de simples coïncidences, mais c'est bien bien plus que tout ça, c'est se synchroniser à l'Univers tout entier, comme si nous étions une pièce dans un puzzle tridimensionnel, et que nous comprenions le sens de Nous en tant que pièce, parmi toutes les autres pièces.
Voilà, je termine cet article, il est maintenant 1h21, je l'ai écrit en écoutant de la musique zen.
Michaël
 

-------------

 

Retour en synchros
23 Octobre 2014 , Rédigé par Michaël Potier Pinson
Voilà un peu plus d'une année que je n'ai pas réécrit sur ce blog.
La vie a continué tranquillement, les jours, les semaines, les mois s'égrènant toujours inlassablement. J'ai rencontré de nouvelles personnes, j'ai trouvé l'amour, je travaille toujours au même endroit, je chante toujours au karaoké, je danse certains weekend en discothèque... et il y a toujours au fond de moi ce petit Michaël Pinson plus ou moins endormi, mais qui se réveille parfois, et est bien revenu ces dernières semaines.
Se synchroniser.
Se synchroniser, ce n'est pas seulement remarquer une simple coïncidence de quelques secondes, c'est ressentir Tout l'Univers réagir à ses pensées. Se synchroniser, c'est être le monde, être la matière, être une musique, être les gens qui passent autour de soi, être les oiseaux qui volent dans le ciel, être une indication sur un panneau dans la rue, être et intéragir par la pensée avec Tout.
Mes synchros peuvent durer de longues minutes, souvent 15 à 20 minutes, et pendant ce laps de temps, Tout est limpide, je comprends le sens de l'Existence, le sens de la Vie, le sens de Ma Vie, c'est quelque chose de vraiment magique, et, selon dans l'état de Conscience où je suis à l'instant T, cela peut être comme de la terreur, ou un bien être.
C'est plutôt souvent de la peur d'ailleurs, car comme Tout réagit au crée de la pensée, j'ai peur que ça aille beaucoup trop loin, car la réalité/matière peut se modifier instantanément, alors imaginez un instant qu'une force surnaturelle vous ai donné le pouvoir de contrôler le monde par une sorte de télépathie assez dure à gérer, ce n'est pas toujours facile à vivre.
Mais c'est aussi des moments de zenitude, où je suis bien, calme et serein, et où ce magnifique phénomène synchronique m'envoie des messages de partout, des clins d'oeil sympa tout en douceur.
Je me rends bien compte que ce traitement que la médecine m'a prescrit, ne fait qu'endormir plus ou moins cette capacité à ressentir le monde pleinement. Quelques part, presque tout les humains sont endormis dans ce monde matériel, et moi, à cause ou grâce à ce qu'il met arrivé il y a maintenant 14 années, je me suis éveillé petit à petit.
Le choc émotionnel avait été trop brusque à l'époque, les phénomènes s'étant manifestés d'un coup. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait. J'étais soudainement un Elu, les synchronicités étaient partout, c'était nouveau pour moi, je ne savais pas que des gens en avaient déjà parlé dans des livres, j'ai connu le mot "synchronicité" plusieurs années après, lorsqu'un internaute lisant un de mes précédents blogs, m'en eu brièvement parlé.
Quelques recherches via google, plusieurs articles, Jung aussi, et je découvris que ce que je vivais existais bien et avait un nom : les synchronicités.
Souvent, les gens pensent qu'un signe venant de l'extérieur du Moi, de l'extérieur du corps, n'est qu'une simple coïncidence, car la plupart du temps, ces signes restent épisodiques, et ils ne peuvent imaginer que la Réalité puisse intéragir avec leur pensée. Cela rendrait fou, cela m'a rendu fou à une époque, et la médecine a donc préféré me caser dans la maladie, la "schizophrénie".
Je pense qu'il y a énormément de gens actuellement qui sont enfermés dans des hôpitaux, et à qui ont donne chaque jour des gouttes, des pastilles, parce qu'on les prend pour des fous, parce qu'ils ne ressentent pas le monde comme la presque totalité des gens. Souvent, on les a enfermés parce qu'ils ont vu des monstres, qu'ils ont voulu tuer ces monstres, ou se suicider car vivre les phénomènes étaient bien trop effrayant.
Les monstres, je les ai connu, j'en ai vu encore ces derniers jours, je les ai toujours appelé des Trolls. Ce sont des gens dont le visage est déformés, un peu comme des diablotins, des souris. Je pense que ces visages que je perçois sont mon côté négatif qui se matérialise, ce qu'on pourrait tout simplement appelé le Mal.
A peu près toutes les religions ont le Bien et le Mal dans leur façon de voir les choses.
Il est d'ailleurs toujours plus façile de faire le Mal que le Bien, et comme j'ai toujours été plus ou moins quelqu'un de faible, ce qu'on pourrait appeler le Malin arriverait à m'attirer plus facilement que le côté positif.
Mais j'ai déjà ressenti le Bien, l'Amour de cette matrice qu'est le "monde réel". Je me rappelle avoir vu il y a une dizaine d'années un Ange, la Vierge, apparaître dans ma télévision en pleine synchro. Cette Vierge m'était apparue selon mes croyances familiales, car je pense que les êtres de Lumière apparaissent selon la croyance que l'on a d'eux.
Je reviens à ces derniers jours.
Mercredi, pas mal d'angoisses depuis le début de la matinée, donc de la peur, ce qui fait que les phénomènes arrivent et se matérialisent assez vite.
Je me suis donc synchronisé vers 13h30. Cela a commencé par la musique de la radio, un code comme toujours, Tout est un code, et moi et plusieurs milliers de personnes dans le monde, pouvons le décoder.
Donc, les paroles des chansons étaient imagées, codées, selon mes pensées, et en temps réel. Il suffit que je change d'idée, pour que les paroles se synchronisent instantanément. Ce qui est bizarre, c'est que ces chansons ont toujours été les même chansons, les paroles n'ont pas changés depuis des années, ancrées à jamais. Et pourtant, en mode synchro, elles prennent un sens totalement différent. Je ne saurai l'expliquer maintenant, mais dans ces moments la tout est limpide. Et les chansons ne se synchronisent pas qu'à la pensée, mais à ce que je fais ou regarde aussi.
J'écoutais un album de dance music des années 90', cela faisait plusieurs minutes que ce que chantaient les chanteuses en anglais étaient ce que je ressentais et pensais en sorte de métaphore. Être le réel, être la musique, à ce moment la, c'était flippant. J'ai eu des moments où je me déréalisais, ce qui fait que j'avais de courtes perte d'équilibre. Le monde n'étant plus vraiment le monde, la matière peut donc se déréaliser, d'ailleurs je me cogne souvent comme si tout bougeait.
J'avais du mal a ressentir le toucher (vu que je commençais à me déréaliser) et au moment de prendre le balai pour faire le sol, une nouvelle chanson commença, avec le refrain "Touch, touch, touch". J'étais donc à la fois Moi seul, et Moi Tout.
J'ai donc décidé d'appeler une amie qui je sais s'intéresse aux synchronicités, à la psychologie de Jung (tu lis peut-être d'ailleurs ^^ ), et nous en avons discuté pendant une vingtaine de minutes, ça m'a permis de me désynchroniser, de revenir dans le monde "normal" en quelque sorte. On doit se revoir sous peu pour en rediscuter.
Je suis rentré sans encombre, apaisé par son écoute.
Aujourd'hui, de nouvelles synchros mais cette fois ci j'étais assez zen. Je venais de descendre d'un bus vers 15h45, et j'écoutais l'album de Vianney. Une de ses chansons parlait de plumages, "Notre dame des oiseaux", et donc pas mal d'oiseaux ont volés, mais bien sur toujours selon la musique, il suffisait par exemple qu'un couplet se termine, pour qu'un oiseau se pose au même moment sur un poteau. Je ne détaille pas assez en écrivant donc je pense bien que vous devez vous dire "oui c'est normal des oiseaux en ville". Mais comme tout se synchronise pensée/musique/oiseaux c'est vraiment magique.
La chanson suivante "Tout seul", allez juste chercher les paroles, et vous comprendrez. Je suis seul quand je suis en synchronicités ^^
Au moment où la chanson "Mon étoile" a démarrée avec ses notes de piano, une jeune femme est arrivée à côté de moi à l'arrêt de bus avec un énorme carton, et bien entendu dans ce carton il y avait un piano synthétiseur ;-)
Je suis monté dans le bus et j'ai remarqué ce que je n'avais jamais remarqué auparavant : la couleur des murs intérieurs des balcons d'un immeuble devant lequel je passe souvent juste après le départ du bus. Pastels, jaune, bleu, rouge, vert... exactement le même pastel que la pochette de l'album de Vianney !
Tout s'est donc synchronisé/modifié. Je pense que j'évolue dans des sortes de mondes parallèles et ceci instantanément (mais il faut que je sois en mode synchro sinon rien ne se passe).
Si on va plus loin, cela veut dire qu'il existe autant de mondes parallèles que de galaxies dans l'Univers, et selon notre chemin de vie, on évolue dans ces mondes.
Mais rien n'est définitif, changer son mode de pensée par la méditation, la sophrologie, permet d'évoluer dans un monde plus serein, et donc dans une réalité plus cool.
D'une certaine façon, je peux indirectement arrêter les guerres, arrêter la famine, les maladies, la misère, si j'y crois vraiment, et simplement en faisant évoluer les consciences autour de moi, car étant la conscience, je suis les consciences. C'est un peu farfelu, je sais pas comment écrire le truc, mais si finalement j'arrive à vous faire évoluer dans votre mode de pensée, on peut tout changer.
Voilà, j'ai terminé pour aujourd'hui, en théorie je me relis toujours pour corriger les fautes d'orthographes, mais je pense qu'il ne doit pas y en avoir beaucoup, donc je valide directement pour que mon texte reste tel qu'il est.
Article écrit en écoutant la compilation "Relaxing" http://www.deezer.com/album/2186401
et aussi vers la fin "Vianney - Idées blanches" http://www.deezer.com/artist/5835993
 

----------------------

 

quelques pensées
7 Novembre 2014 , Rédigé par Michaël Potier Pinson
Je ne dit pas que c'est un pouvoir, c'est plutôt quelque chose que je n'ai jamais réussit à canaliser.

C'est des moments où je suis relié au Tout, et où je serai un peu le centre de ce Tout, c'est un truc qui dépasse bien plus les croyances des religions. Ce sont des moments où l'esprit comprend tout, où chaque chose prend un sens symbolique, où chaque chose s'entremêle avec d'autres pour constituer une sorte de réponse venant de l'Uni-Vers.

Tout devient limpide, Tout est compréhension, Tout est logique, instantanément !

C'est accéder à un autre niveau de réalité et de Conscience.

Je me rend compte que ce que j'appelle Synchronicité pour moi, n'est pas la définition des synchronicités - rencontre d'un hasard intelligent - que je peux lire sur internet.

Mes synchros à moi durent souvent plusieurs minutes, et je sais quand elles arrivent car j'ai toujours une sensation bien particulière qui englobe ma tête.

Ma pensée se matérialise comme un code dans tout ce que je vois ou entend. Un peu comme Neo dans Matrix.

On vivrait plus ou moins endormi dans notre réalité matérielle. Mais on peut aussi avoir accès à d'autres réalités, d'autres plans de Conscience, j'ai la chance - ou la malchance - de pouvoir accéder à tout ça. Et le monde tel qu'on le voit n'est qu'une illusion de l'esprit (hyper réelle bien sur)

Ça a commencé il y a 14 ans, subitement, après une sorte de sortie hors du corps mal faite (l'unique fois d'ailleurs). Je ne sais pas si c'était une sorte de spiritisme, toutefois tout s'est déclenché à ce moment là. 

Incompréhension, puis tatonnement au fur et à mesure des années pour comprendre les phénomènes, différentes entrées dans des mondes parallèles (le Paradis et l'Enfer serait la, mais juste à d'autres niveaux de réalités, on serait actuellement plutôt dans une réalité neutre, mais chaque action à ses conséquences).

 

 

 

 

 

------

 

Voilà donc mes expériences des années 2012 à 2014

 

N'hésitez pas à partager 

 

Michaël 

8 juillet 2019
 


 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Michaël Potier

Michaël Potier, jeune quarantenaire, écrivain et rêveur, humain et chercheur, Médium et hypnothérapeute, né au printemps de l'année 1977 en Haute-Savoie. L'écriture est l'un de mes talents.
Voir le profil de Michaël Potier sur le portail Overblog

Commenter cet article