Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bipolaire ? Surdoué !

Bonjour à toutes et tous, les atypiques.
Dans une société normée, ne pas être dans la norme entraîne une sorte de ségrégation dans de nombreux sens. Certains sont mis à part, ils ne sont pas comme "les autres", ce n'est pas nouveau, cela existe depuis toujours.
Je fais parti de ces "autres", qui ne pensent pas comme tout le monde, qui ne réfléchissent pas comme tout le monde, qui donnent la priorité à des choses pas communes.
Depuis mon enfance, je ne suis pas dans cette norme de société où la majorité vit tranquillement sa vie de façon assez linéaire, je vis différemment.
Je serai "bipolaire" et j'ai été mis sous lithium et injection de clopixol pour avoir "une vie comme tout le monde, monsieur".
C'est vrai que j'allais loin.
Je pensais être sauveur de l'humanité, l'archange Michaël en personne, venu contrecarrer les plans des forces démoniaques sur la Terre.
Et j'écrivais.
L'écriture m'a finalement sauvé.
Depuis hier, mon psychiatre ne me prescrit plus officiellement de lithium et je lui ai amené de la documentation sur la méthode Asthon, pour faire un sevrage lent (entre 6 et 12 mois), afin de diminuer graduellement et tous les 15 jours mes injections de clopixol.
Ce sont de lourds traitements qui entraînent de graves effets secondaires.
Inactivité, surpoids, perte de libido, érections "molles", selles molles aussi, moins de sourire, plus de sentiment d'amour ou de compassion, plus de larmes...
Mon combat est long contre la psychiatrie abusive et une grosse erreur de diagnostic.
Pas grave, je patiente. Si tout va bien je serai définitivement libéré des traitements l'année prochaine et j'aurai une vie toute à fait normale, comme avant.
Beaucoup de personnes arrêtent leurs traitements souvent trop vite, et on retourne à l'hôpital, le cerveau étant lâché subitement, c'est la surexcitation, ne plus dormir, avoir des idées qui fusent de partout... On ne gère plus rien, et on nous dit "vous voyez il ne faut pas arrêter !"
Oui, pas brusquement.
J'ai dû faire 8 hospitalisations en 2 ans, j'ai fait le tour des hôpitaux.
Été 2018.
Je me fais largué par mon ex copain alors que je n'ai aucun médicament depuis ma guérison de la schizophrénie par l'hypnose et beaucoup de travail de développement personnel en 2016. Méditation, sophrologie, sonothérapie, interactions sociales, entourage sympa.
Et donc je me retrouve à la rue et pète littéralement un câble dans ma voiture, alors que je roule pendant 3 jours sans savoir où aller.
Je me retrouve en psychiatrie suite à une mise sous contrainte de ma mère car "il ne prend plus sont traitement" (zyprexa pour la schizophrénie)
Et donc ensuite la cata, je fais mes 2 semaines d'hôpital, on me mets sous risperidone, je sors, j'arrête le traitement.
Je deviens "bipolaire".
Et oui, je suis devenu subitement "bipolaire" !
Pour un arrêt de traitement.
Je pars en Italie, à Lyon, à Paris... Je fais n'importe quoi !
Aujourd'hui, je pense arriver au début de la fin.
Mon psychiatre m'a enfin supprimé le lithium (qui entraînait aussi des courbatures dans le dos et les cervicales toutes les nuits).
Je vais avoir du Cialis pour retrouver une vie sexuelle un peu plus cool (et j'en parle librement car c'est important et être sous neuroleptiques c'est pas la fête à la quéquette si vous voyez ce que je veux dire).
Formation hypnothérapeute à reprendre,
Test HPI HPE a faire pour prouver que je suis surdoué.
Reconnaissance des erreurs de la part de l'univers psychiatrique.
Reperdre du poids.
Retravailler (avec le traitement je manque beaucoup de dynamisme).
Reprendre le blog.
Refaire du théâtre.
Refaire des remix.
Relancer mes activités internet : youtubeatmos barashit hypnocash cosmo-hypnoz Universal-cosmos... Tous en .com bien entendu.
Être plus actif dans l'aide aux plus démunis (je suis parrain d'une ONG en Côte d'ivoire, et d'un orphelinat au Cameroun).
Avoir une vie sexuelle épanouie.
Être vraiment amoureux, vraiment rire, pleurer sur de la musique, danser la MikaDance comme quand je cartonnais en boîte de nuit.
Ça m'a fait du bien d'écrire ce matin, et j'espère que la modération de l'université des Hauts Potentiels validera ce post (mon dernier post vidéo étant passé à la trappe).
C'était long mais instructif.
Bonne journée.
 
PS : ce post est un post initialement prévu pour Facebook, que je reprends ici sur le blog.
 
Voici aussi la vidéo de ma participation au grand concours de l'Université des Hauts Potentiels. J'ai gagné un bon cadeau d'une valeur de 50€ à utiliser pour une formation de l'université.
 
 

Il n'y a que 2 vues, c'est normal, cette vidéo n'était pas répertoriée jusqu'à ce jour.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Michaël Potier

Michaël Potier, jeune quarantenaire, écrivain et rêveur, humain et chercheur, Médium et bientôt hypnothérapeute, né au printemps de l'année 1977 en Haute-Savoie. L'écriture est l'un de mes talents.
Voir le profil de Michaël Potier sur le portail Overblog

Commenter cet article

Eloge 11/03/2021 11:02

Très bien