Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Bulldozer - courrier à monsieur Emmanuel Macron, président de la république

Michaël Potier

10, chemin des cités

Pension de famille "La dent d'Oche"

74200 Thonon-les-Bains

 

Téléphone : 0033766434960

Courriel : michaelpotier@ecomail.fr

 

Site internet : https://leblogdemika.fr

Profil Facebook : Michaël Potier Pinson (environ 3170 amis actuellement, suivi par 383 personnes) (mode public).

Chaîne Youtube : Michaël Potier Pinson (je suis régulièrement en "Live" et parle d’une multitude de sujets).

 

 

Thonon-les-Bains, le mardi 11 mai 2021

 

Objet : courrier/courriel holistique, plainte contre monsieur le président de la République, monsieur Emmanuel Macron

Pièce jointe : version pdf de ce courrier/courriel.

 

Courrier/Courriel en LRAR adressé à :

 

Monsieur Emmanuel Macron, président de la République, Présidence de la République, Palais de l'Elysée, 55 rue Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris.

Monsieur le procureur de la République de Thonon-les-Bains (tutelles.tj-thonon-les-bains@justice.fr).

Monsieur le juge des tutelles de Thonon-les-Bains (tutelles.tj-thonon-les-bains@justice.fr).  

Madame la juge des libertés et de la détention de Thonon-les-Bains (tutelles.tj-thonon-les-bains@justice.fr).

 

 

 

Madame, Messieurs,

 

Je m’appelle Michaël Potier. Je suis né le 1er avril 1977, à Bonneville, dans le département de la Haute-Savoie. J’ai actuellement 44 ans, et je vis dans la ville de Thonon-les-Bains, depuis le mois de janvier 2020.

 

J’aurai, apparemment, une schizophrénie ou un trouble bipolaire car je me dis être la réincarnation de l’Archange MihaËl, sauveur de l’humanité, en ces temps d’apocalypse planétaire.

 

Je pense être plutôt et plus probablement ce qu’on appelle un surdoué, un Haut Potentiel, ou encore autrement dit un « Zèbre ». Je devrai bientôt passer normalement un test de douance après avoir vécu plusieurs années « pathologiquement déficient ».

 

Aujourd’hui, j’écris de nouveau un courrier/courriel. Ce courrier sera envoyé, avec accusé de réception.

 

Lors d’un de mes précédents courriers, daté du 2 mai 2021, et disponible sur mon blog à l’adresse https://leblogdemika.fr/2021/05/le-bulldozer-courrier-de-la-liberation-02-mai-2021.html, j’ai utilisé dans mon texte, le mot « Bulldozer ». Qu’est-ce qu’un Bulldozer, quelle est sa fonction, pourquoi j’utilise ce mot ? Un Bulldozer ?

 

Un Bulldozer est un véhicule de chantier, de grande puissance, servant à déblayer, enlever, pousser, déposer, de la terre, des pierres, tout objet lourd et volumineux, pratiquement partout où il peut aller. Un Bulldozer peut entièrement faire table rase de tout un périmètre. De plus, un bulldozer est fabriqué avec des matériaux de grandes qualités, il est extrêmement robuste, il est quasiment indestructible. Même s’il est renversé, on peut le relever et le faire redémarrer pratiquement sans aucun problème. D’une façon imagée, je suis un Bulldozer.

 

Une nouvelle fois, je viens d’être mis en établissement psychiatrique, au sein de l’hôpital « Les Morillons », à Thonon-les-Bains. Sans mon consentement, sous contrainte, et avec la demande d’un tiers, entre autres, madame Angèle Choquard, responsable de la pension de famille où je réside depuis un peu plus d’une année. Madame Angèle Choquard a signé cette contrainte, sans même être présente, au moment où j’ai encore « pété un boulon ».

 

Nous sommes le lundi 3 mai 2021, la journée et belle et ensoleillée, le ciel est bleu, il fait bon dehors. Avec quelques voisins de ma résidence, nous décidons de passer l’après-midi, au parc de la Chataigneraie, à Thonon-les-Bains, également appelé Sainte Disdille. Un peu d’eau, quelques pommes, une enceinte musicale de très bonne qualité auditive, 50 watts RMS, ceci afin de passer une sympathique après-midi, en musique, à chanter et à danser sur les meilleurs morceaux que nous apprécions tous. Nous restons environ 2 heures, assis à l’ombre, sur les bancs de l’une des dizaines de tables en bois de ce parc. Musique au maximum, pour une après-midi « hit radios ». Des années disco aux dernières tendances électro-dance. Danses, chants, bonne humeur, toutes les personnes autour de nous se plaisent à nous regarder danser et chanter aux sons de « YMCA» des Village People, « Voyage, Voyage » remixé à la sauce eurodance par Kate Ryan, « Dur, dur d’être bébé », de Jordy, bébé star numéro 1 du Top 50, en 1992. Ou même encore un des tout dernier titre dernier d’Armin Van Buuren, « Great Spirit », de la bonne techno-trance. Que des tubes ! Tous les styles dansants musicaux y passent, même les dessins animés. Une jeune mère de famille discute un moment avec moi, et me remercie pour la joie que j’apporte à son fils, âgé de 3 ans environ. Il remue, tout sourire, en écoutant les musiques que je diffuse, dans ce parc, grâce à ma super enceinte, connecté en bluetooth, à mon petit smartphone. Je suis abonné à Youtube Premium, aucune publicité, que de la musique. En cette très belle début de semaine, c’est moi le Deejay !

 

Un peu plus tard, nous décidons de descendre au bord du lac. Je suis bien, relax et détendu, mais j’avoue que me sentir encore compressé par ce fameux « Covid-19 », me reprend.

 

J’ai l’habitude de faire des Live Direct sur Facebook, et, une nouvelle fois, je me lance en vidéo, en mode public, vers 16h.

 

Je reprends mes « délires » ; j’incrimine de nouveau le gouvernement pour sa gestion catastrophique de la crise sanitaire « Covid-19 ». Je gueule une fois de plus contre notre cher président de la République, monsieur Emmanuel Macron. À la tête de notre pays depuis le mois de mai 2017, je n’ai toujours pas compris, à ce jour, ce qu’il peut bien nous apporter concrètement, à nous, citoyens français.

 

Confinements à répétitions sur toute la France et l’Outre-mer, couvre-feu à 18h, puis couvre-feu à 19h, droit d’aller promener le chien dans un rayon limité d’un kilomètre pendant de longues semaines, puis droit de sortir du département avec son véhicule sans pour autant quitter notre région, amendes à 135 euros si par malheur nous ne portons pas notre masque obligatoire dans la rue ou que nous faisons 1 kilomètre de plus que les 10 autorisés autour de notre domicile, enfermement des personnes dites « à risque » pendant près d’un mois, fermetures et ouvertures au petit bonheur la chance de nos magasins, bars et restaurants, discothèques et autres lieux de fêtes… Personnellement, je suis à bout de toutes ces restrictions abusives et non fondées. Qui peut vraiment croire, qu’un virus soit capable d’anéantir à lui tout seul toute l’humanité ? Nous sommes encore plus de 99,95%, tous en vie ! Ais-je le droit de douter de la véracité de ce « Covid-19 » ? J’espère encore être libre d’avoir le droit de penser que tout ceci n’est qu’une grande mascarade ! Moi, complotiste ? Sûrement ! J’ai quand même assez de connaissances et une vision assez lucide sur cette histoire de virus venu soi-disant d’un laboratoire chinois, ou des chauves-souris ou encore pourquoi pas des pangolins ! Plus c’est gros, plus ça passe ! Et apparemment, pratiquement tous les êtres humains de cette planète n’ont guère l’envie ou le courage de remettre en cause tout ce qui est dit par monsieur Emmanuel Macron. Je trouve ça particulièrement triste, on avale les « Baltringues TV » à longueur de journée. Tous les jours à la télévision, quasiment 24/24, on avale sans broncher tout ce qui est partagé par les journalistes. On ne peut plus critiquer librement nos gouvernants, sans passer pour complotistes ! Personnellement, je trouve que toutes ces informations continuelles, un coup blanc, un coup noir, de ce virus « meurtrier », sont tellement contradictoires, que je ne crois plus ce qu’on me dit depuis longtemps ! J’hurlais !

 

J’ai été emmené par la police et les pompiers, à l’hôpital, pour « trouble de l’humeur » et nudité sur la voie publique (je me suis déshabillé entièrement afin d’aller nager quelques minutes dans le lac Léman, sur une plage non naturiste).

 

En ce mardi 11 mai 2021, un peu plus d’une semaine est passée. Je suis toujours hospitalisé, mais mon nouveau psychiatre a décidé d’arrêter complètement mes neuroleptiques, que je reçois bimensuellement, dans mon fessier gauche ou droit, alternativement. Je suis stabilisé malgré encore quelques sautes d’humeur, après avoir passé près de 3 années sous gros médicaments pour « trouble bipolaire ».

 

Je porte plainte, donc, contre monsieur Emmanuel Macron, président de la République française, pour :

 

  • Invention d’une « maladie » avec le souhait caché de faire peur à toutes les populations sur le fait que nous pouvons mourir à la moindre « contamination ».
  • Mise en danger de la conscience collective, créant une réelle hystérie mondiale non fondée (un infime pourcentage de morts sur plus de 7 000 000 000 d’habitants).
  • Suppression aléatoire et arbitraire de nos relations humaines ; les fameux gestes barrières empêchent tout contact.
  • Suppression des fêtes religieuses à l’échelle mondiale. Plus le droit de se réunir en famille à plus d’un certains nombres de personnes, masques et gel hydro alcoolique obligatoire pour aller simplement en ville ou dans les magasins.
  • Manifestations interdites.
  • Blocage inutile et pourtant avéré de l’économie mondiale.
  • Interdictions infondées de se mouvoir librement où l’on souhaite, sous peine de nous voir passer pour des tueurs en puissance si nous contractons et transmettons « le virus ».

 

 

 

 

Voilà, en principal, les incriminations que je porte envers monsieur Emmanuel Macron, ainsi que ses acolytes du gouvernement : un crime contre l’humanité !

 

Pensez-vous réellement que notre cher président veuille réellement nous voir en bonne santé, alors qu’en même temps, à l’automne 2018, lors de la révolution des « Gilets Jaunes », nous avons pu voir un Emmanuel Macron capable d’envoyer toutes ses polices crever des yeux et arracher des mains à grands coups de flash-ball et autres armes de guerre ? Pensez-vous réellement qu’aujourd’hui, tout va bien dans la tête des citoyens ? Beaucoup sont en véritable dépression !

 

On m’a fait une nouvelle fois enfermer en psychiatrie pour « délire et propos incohérents » ! Qui délire réellement avec tout ce que je viens d’écrire ci-dessus ? Moi, Michaël Potier, citoyen lambda, ou monsieur le président de la République ?

 

Je le répète encore, comment notre cher président peut-il encore se targuer de nous dire qu’il ne souhaite que notre bien, quand il fait passer des lois entièrement liberticides, quand il laisse les grandes multinationales s’occuper à quasiment elles seules de « notre bien-être », quand il laisse, en compagnie de ses autres confrères présidents de multiples pays, la libre pollution de notre planète, ou nous vivons tous actuellement ?

 

Pesticides, air et eaux pollués, plastiques à profusion dans les océans, nourritures ogmisées et malsaines à outrance, destruction du vivant, de la faune et de la flore, dettes impayables auprès des grandes banques mondiales, guerres, climat complètement détraqué… Avec tous ces gens qui nous gouvernent, en compagnie de monsieur Emmanuel Macron, qu’allons-nous toutes et tous devenir ? Pensez-vous réellement que nous allons tous déménager sur Jupiter quand il fera 50° Celsius dans les futurs étés de notre planète ? Pensez-vous qu’il ne serait pas plus profitable d’entendre les cris de terreur des écologistes, qui nous promettent un désert sur Terre, dans peut-être désormais moins d’une décennie ?

 

Moi, citoyen français, et tout d’abord né humain sur la planète Terre, porte officiellement plainte dans ce courrier, contre monsieur Emmanuel Macron, président de la République, pour tout ce que je viens d’évoquer.

 

Je ne doute pas que je vais certainement en « baver », en écrivant ce courrier qui est d’ores et déjà disponible sur mon blog, à l’adresse suivante : https://leblogdemika.fr/2021/05/le-bulldozer-courrier-a-monsieur-emmanuel-macron-president-de-la-republique.html

 

Peu m’importe si je cours des remontrances ou des « risques ». Je ne pense pas être poursuivis en justice pour mes écrits. Au contraire, je pense très certainement être soutenu par une très grande partie de mes concitoyens terriens.

 

Monsieur le président, que pensez-vous faire maintenant ? Continuer à dévaster la Terre entière avec vos amis Vladimir Poutine et Joe Biden ?

 

Les grandes puissances mondiales se doivent, sans plus attendre, de procéder au grand changement du monde sur lequel nous vivons tous.

 

Vous devez absolument, dès aujourd’hui, changer vos comportements meurtriers pour notre humanité.

 

 

Ne pourrions-nous pas mieux vivre tous en harmonie, en paix, dans l’abondance et la joie de vivre ? La vie est déjà si courte, pourquoi vouloir à tout prix désirer le pouvoir de tout détruire, alors que nous sommes pourtant tous nés dans la pureté et la beauté de l’enfance ?

 

Aimons-nous les uns les autres, plutôt que de chercher sans cesse la discordance entre chacun, annulons les frontières, supprimons l’argent qui délimite la pauvreté de la richesse, vivons dans l’amour et le partage des ressources de notre si belle planète, tout simplement.

 

J’ose croire que ce courrier ne sera pas un courrier vain, un courrier qui passera une fois de plus à la trappe. J’espère sincèrement que vous prendrez la peine de me répondre personnellement, de façon publique, et également par courrier.

 

Je ne sais pas si je suis oui ou non un Ange venu de l’espace pour sauver la planète, en tout cas, je n’en reste pas moins un être humain qui a l’envie de continuer à vivre sereinement et paisiblement sur notre pourtant si beau « Paradis terrestre ». Et, je ne peux en aucun cas, laisser quelques hommes, avides de pouvoir et d’argent, m’assassiner d’ici moins de 10 années, si ces quelques hommes ne changent pas leurs comportements qui nous mèneront tout droit à la destruction.

 

"Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été péché, alors on saura que l'argent ne se mange pas."

 

Geronimo, chef Apache Chiricahua.

 

 

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, monsieur le président de la République, mes meilleures intentions.

 

Agréable journée,

 

 

                                                                      Michaël Potier

 

illustration : le Paradis Terrestre ; Adam et Eve

 

Dernière édition et correction le mercredi 12 mai à 15:37

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Michaël Potier

Michaël Potier, jeune quarantenaire, écrivain et rêveur, humain et chercheur, Médium et bientôt hypnothérapeute, né au printemps de l'année 1977 en Haute-Savoie. L'écriture est l'un de mes talents.
Voir le profil de Michaël Potier sur le portail Overblog

Commenter cet article